" L’esprit cache, se voile des choses ; mais le corps sait, peut-être "

Henry Buchau


L'Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S.) définit la santé comme un "État complet de bien-être physique, mental et social, et pas seulement une absence de maladie ou d'infirmité"

Le rôle du toucher est d'éveiller le corps pour informer la conscience. En étant touché, l'être prend conscience de lui-même, au travers de ses sensations ou ressentis. 
Dans notre société où les états de stress et de fatigue deviennent chroniques, le massage de bien-être s'avère un véritable acte de prévention de santé, par sa capacité de développer les défenses de l'organisme et de relancer l'ensemble des fonctions du corps. Mais plus profondément encore, il permet la "reconnexion" au sentiment de bien-être, en reliant l'individu à lui-même, aux autres, ainsi qu'à la réalité de son environnement.

L’acte ordinaire du toucher ne réside donc pas uniquement dans la conscience physique, mais peut pénétrer au plus profond de l’être. D’une main posée sur l’épaule de l’autre émergent de nombreuses informations qui seront rapidement analysées : agression pour certains, empathie pour d’autres, tendresse, etc.

De ce fait, plus qu'un "savoir-faire", le massage-bien-être exige du praticien, des qualités humaines et relationnelles de "savoir-être" (accueil, centrage, contact, verbalisation... ).

Outre les effets bénéfiques éprouvés sur les plans : physique, mental et émotionnel, il s'agit d'une approche visant aussi à une meilleure connaissance de soi, tant dans une évolution personnelle que relationnelle
.

"Le massage est aussi nécessaire à l'être humain que les céréales dont il se nourrit"  Socrate 



*Les techniques précitées, qui sont pratiquées en l'absence de diagnostic et de traitement thérapeutique, ne s'apparentent en rien, ni dans les contenus ni dans les objectifs, à la pratique de la masso-kinésithérapie, ainsi qu'à une pratique médicale ou paramédicale, et ne sauraient se substituer à un traitement conventionnel. 

Le praticien ayant comme intention et finalité l'accompagnement d'un bien-être global de la personne dans un cadre de relaxation et d'autorégulation (homéostasie).